Arrivé cet été sur les consoles, Q.U.B.E. : Director’s Cut nous plonge dans son univers cubique. Q.U.B.E. est un mélange de plate-forme et de puzzle game.

  • Le scénario: Allô la Terre? Ici le Q.U.B.E..

QUBE Premiere imageLe début de notre aventure!

Vous vous réveillez dans le une entité que je vais appeler le Q.U.B.E.. Une voix féminine vous indique que vous êtes le seul espoir pour sauver la planète Terre de sa collision avec le Q.U.B.E., que vous devez faire quelque chose. Vous avez aussi perdu la mémoire à cause du voyage spatio-temporel. Lors de votre progression une autre voix, masculine cette fois, intervient pour vous prévenir que tout cela n’est qu’une machination et que vous êtes un sujet de test. À qui faire confiance ?

  • Le concept: des cubes en veux-tu en voilà!

Dans le Q.U.B.E., vous avez la possibilité d’interagir avec différents cubes de couleur :

  • Rouge: il sort ou rentre d’un cran en fonction de ce que vous lui demandez

QUBE Rouge

  • Bleu: il sert de propulseur, rentrez-le et il vous éjectera lorsque vous marchez dessus
  • Jaune: ils sont par 3. Cliquez sur l’un des 3 et ceux à côté sortiront aussi avec un cran en moins. Idéal pour faire des marches express.

QUBE jaune

  • Violet: ce sont des boutons qui font tourner une partie de la salle.

QUBE violet

  • Orange: ce sont des boutons qui agissent sur la salle entière
  • Vert: vous ne pouvez pas interagir avec, ils servent juste pour résoudre certains puzzles.

QUBE vert

Au fur et à mesure de votre aventure, le jeu va intégrer petit à petit de nouveaux concepts, objets, fonctions pour rendre les puzzles de plus en plus complexes.

  • Les modes de jeu: Histoire et Contre-la-montre

Il y a 2 modes dans le jeu :

  • Le mode Histoire: plutôt orienté sur la réflexion, dans ce mode vous progressez dans le QUBE en résolvant des énigmes qui utilisent le concept décrit précédemment.
  • Le mode « Against the Qlock »: il s’agit d’un mode contre-la-montre avec des niveaux dédiés. Contrairement au mode Histoire, ici c’est orienté plate-forme. L’objectif est de passer les obstacles le plus rapidement possible à l’aide des différents bonus notamment.
  • La maniabilité: une précision trop exigeante

Dans le mode Histoire, la maniabilité n’est pas très dérangeante. C’est dans le mode « Against the Qlock » que le gameplay flanche. On met une bonne seconde à faire demi-tour, on ne réussit pas à être réactif. En plus, le jeu est plutôt exigeant en terme de précision: la zone visée étant plutôt réduite, on tape souvent à côté ce qui peut être très frustrant ! Le jeu demande une précision « de souris » avec une manette, c’est problématique. Je n’aurais pas dit non à une zone visée plus grande.

  • La durée de vie: autant qu’un Rubik’s Cube…

C’est le gros point faible du jeu sans aucun doute. J’ai fini le mode Histoire en moins de 3h et j’ai passé 2h sur le mode « Against the Qlock » pour déverrouiller tous les niveaux, soit un total de 5h de durée de vie. C’est un peu ridicule… Autant s’acheter un Rubik’s Cube ça nous occupera plus longtemps. J’ai vraiment été déçu de ce côté là.

  • Pour résumer

Q.U.B.E.: Director’s Cut propose un concept intéressant, mais j’ai l’impression qu’il n’a pas été poussé dans ses derniers retranchements. Les énigmes difficiles se comptent sur les doigts d’une main comme la durée de vie. La maniabilité trop lourde et imprécise ne permettra pas au joueur de s’épanouir sur le mode contre-la-montre. Visuellement le jeu est simple mais efficace notamment le secteur dans le noir complet.

QUBE Noir

Un jeu sur lequel on peut faire tous les succès (faciles pour la plus part) avant de l’enlever du disque dur.

Q.U.B.E.: Director’s Cut

Q.U.B.E.: Director’s Cut

Les plus
  • Le mode 'Against the Qlock"
  • Le scénario
  • Certains niveaux très artistiques
Les moins
  • Une maniabilité lourde
  • Une durée de vie trop courte
  • Des puzzles trop simples
  • Entièrement en anglais (et sans sous-titres...)
6 10